Quel papier utiliser pour vos supports de communication?

En tant que professionnel, vous utilisez forcément des supports de communication papier – ou vous prévoyez de le faire. Mais choisir la qualité de papier à utiliser n’est pas toujours évident.

Quelle qualité de papier choisir pour sa com ?

Si vous ne vous êtes jamais posé la question, c’est probablement parce que vous ne connaissez pas toutes les options disponibles.

Par exemple, rien que pour une carte de visite, vous pouvez avoir au moins 3 grammages de papier (300, 350 ou 400g/m² pour les plus courants), et différents types de finitions : pelliculage mat ou brillant, vernis selectif, dorure à chaud, gaufrage… et pourquoi pas une carte PVC?!

carte de visite recto versoPour être pragmatique, et partant du fait que vous n’avez pas forcément envie d’étudier la question à fond, je vous propose quelques explications et conseils de base pour choisir votre qualité de papier et vos options.

Tout d’abord, le grammage du papier.

Le grammage, c’est le poids du papier au m². Plus il est élevé, plus le papier est épais.
Sachez que plus votre papier sera épais, plus on aura une impression de qualité. Une carte de visite standard est en général de 350g/m². Si votre activité/cible est haut de gamme, préférez un grammage de 400g/m² minimum.

Ensuite le pelliculage.

Cela consiste à appliquer un film de protection sur la surface imprimée. Le pelliculage permet de rendre plus résistant le support, en limitant les risques dus à l’humidité ou au déchirement. Il permet surtout un rendu de meilleure qualité, avec un aspect plus attractif.
Le pelliculage peut être mat ou brillant. A savoir, sur des couleurs foncées, les traces de doigts se voient plus sur du brillant que du mat!

Autre chose : on ne peut pas écrire sur un support recouvert d’un pelliculage. Pensez-y pour vos cartes de fidélité, de rendez-vous, ou autres supports sur lesquels on devra écrire ou mettre un tampon!

L’option est rarement coûteuse (quelques dizaines d’euros), aussi dés que le budget le permet je recommande de pelliculer au moins les cartes de visite et les plaquettes commerciales. En revanche, ce n’est pas franchement utile pour des flyers qu’on va distribuer en grand nombre, et dont l’usage dans le temps est très limité.

Le vernis sélectif.

Celui-ci permet de vernir seulement une partie de l’image ou du texte. Le vernis sélectif permet un rendu haut de gamme. Le coût est un peu plus élevé que celui du pelliculage.
A savoir: un vernis sélectif s’applique sur un papier pelliculé. Donc il faut prévoir les 2 options dans le budget.

J’espère que ces éléments vous permettront de comprendre un peu mieux les options disponibles et leur intérêt pour vos supports de communication. On n’y pense pas toujours, mais le papier et les finitions font aussi partie de l’image de marque que l’on véhicule auprés des prospects et clients.
Si vous avez besoin de conseils, vous pouvez poser vos questions dans les commentaires. J’y répondrai avec plaisir !