Hummingbird : Google prend en compte des réseaux sociaux dans les résultats de son moteur de recherche

Google a complètement refondu l’algorithme de son moteur de recherche, avec la version Hummingbird (Colibri) qui est sortie ces dernières semaines. Après Panda et Pingouin, Hummingbird prend désormais officiellement en compte (avant, c’était officieux, et plus marginal) les contenus publiés dans les réseaux sociaux tels Facebook, Twitter et bien entendu Google+.

hummingbirdDanny Sullivan, l’un des meilleurs experts Google, a donné une interview à un autre grand nom du référencement, Eric Enge, à propos de ses conclusions sur Hummingbird.

Les experts Google ont dû trouver une solution aux techniques de certains référenceurs « black hat » (voyez ça comme des référenceurs du côté obscur!), qui spamment le netlinking classique (la création de liens entre différents sites). L’algorithme Pingouin avait principalement été généré pour palier à ces problèmes. Mais à l’heure actuelle, on ne passe plus par des liens pour exprimer une satisfaction utilisateur.

Ce « vote de confiance » se fait en grande majorité via les réseaux sociaux. D’où la nouvelle stratégie de Google, qui consiste à analyser les réactions des internautes sur les réseaux pour pouvoir proposer dans ses résultats de recherche des sites qui bénéficient à la fois d’un bon réseau de backlinks et d’une présence appuyée sur les réseaux sociaux.

Il est évident que ce critère n’est pas le seul a avoir été ajouté au nouvel algorithme. Mais ce serait l’un des plus importants d’après Danny Sullivan.

En conclusion, adepte ou non des réseaux, si vous voulez positionner votre site internet sur Google, il va vous falloir mettre en place une présence stratégique sur les réseaux sociaux!

Retrouvez l’article original sur l’interview de Danny Sullivan ici.