Communiquer quand on est auto-entrepreneur

J’aborde aujourd’hui un thème qui devrait intéresser bon nombre d’entre vous. En effet, les auto-entrepreneurs sont une catégorie de TPE bien à part. Pourquoi ? Parce que ce régime simplifié administrativement et comptablement peut être un frein à la communication… ou pas !

Comment communiquer sur son auto-entreprise ?

Il y a plusieurs réponses à cette question. Celles-ci diffèrent selon l’activité, les compétences de l’auto-entrepreneur, le budget, et d’autres paramètres un peu moins objectifs.

Commençons par des faits : un auto-entrepreneur ne peut pas déduire ses dépenses de son chiffre d’affaire. C’est dommage, mais c’est la contrepartie au principe du « pas de chiffre, pas de charges ».

La communication des auto-entrepreneursUne fois ceci posé, nous pouvons entreprendre de trouver des solutions pour permettre à l’auto-entrepreneur de mettre en place une stratégie de communication.

Le budget.

Soyons honnêtes, c’est bien là que se situe le frein principal à la communication des auto-entreprises. Ne pouvant déduire aucun investissement, l’AE se garde bien de dépenser le moindre sou pour se faire connaître.

Il suffit pourtant de raisonner autrement. Qui parmi vous ne voudrait pas investir 1 euro pour en gagner 10 ? 10 pour en gagner 100 ?

Un petit exemple tout simple vous permettra de comprendre ce qu’est un investissement dans la communication: 

Année 0 : vous ne voulez rien dépenser tant que vous n’avez pas fait suffisamment de chiffre. Vous ne faites pas de publicité, vous parvenez peut-être à toucher un ou deux clients grâce à des connaissances, vous faîtes un chiffre d ‘affaire de 2000 euros.
Bénéfice net : 2000 euros – 0 investissement = 2000 euros (moins les charges).

Année 1 : vous investissez 1500 euros dans l’année pour faire votre pub, peu importe le support. Grâce à cette pub bien ciblée et à des prestations de qualité, vous faîtes un chiffre d’affaire de 15000 euros.
Bénéfice net : 15000euros – 1500 investissement = 13500 euros (moins les charges).
Vous vous rendez compte de ce que vous auriez pu gagner l’année précédente, et vous réinvestissez pour l’année 2 !

Il est donc indispensable de prévoir d’allouer un budget à la communication (ou publicité, prospection, nommez cela comme vous le souhaitez). Si personne ne vous connaît, personne ne vous appellera.

Vous n’êtes cependant pas obligé de lâcher la grosse artillerie dés votre lancement.
Evaluez vos besoins, et surtout vos compétences. Ce que vous faîtes vous-même ne vous coûtera rien. Vous pouvez distribuer vos flyers dans les boîtes aux lettres, faîtes-le ! Vous êtes plutôt bon à l’écrit, vous pouvez sûrement faire un courrier de présentation. Vous surfez sur des forums et des réseaux sociaux, vous pouvez mettre un lien vers votre site dans votre signature.
Et utilisez votre budget com pour faire appel à des professionnels sur les points que vous ne maîtrisez pas !
Un bémol : si vous ne savez pas faire, ne faîtes pas ! Vous pourriez faire plus de mal que de bien.

Je vous prépare la suite avec des cas pratiques et des solutions pour communiquer efficacement et sans se ruiner selon les professions.

Inscrivez-vous à la newletter pour recevoir chaque semaine un résumé des articles publiés :

YTo4OntzOjk6IndpZGdldF9pZCI7czoyMDoid3lzaWphLW5sLTEzNTI3Nzk0OTYiO3M6NToibGlzdHMiO2E6MTp7aTowO3M6MToiMSI7fXM6MTA6Imxpc3RzX25hbWUiO2E6MTp7aToxO3M6MTE6IkxlIEJsb2cgQ29tIjt9czoxMjoiYXV0b3JlZ2lzdGVyIjtzOjE3OiJub3RfYXV0b19yZWdpc3RlciI7czoxMjoibGFiZWxzd2l0aGluIjtzOjEzOiJsYWJlbHNfd2l0aGluIjtzOjY6InN1Ym1pdCI7czoxMzoiSmUgbSdhYm9ubmUgISI7czo3OiJzdWNjZXNzIjtzOjcyOiJWw6lyaWZpZXogdm90cmUgYm/DrnRlIGRlIHLDqWNlcHRpb24gYWZpbiBkZSBjb25maXJtZXIgdm90cmUgYWJvbm5lbWVudC4iO3M6MTI6ImN1c3RvbWZpZWxkcyI7YToxOntzOjU6ImVtYWlsIjthOjE6e3M6NToibGFiZWwiO3M6NToiRW1haWwiO319fQ==